Idée n° 2 : opter pour la création d’un mur végétal

Les jardins muraux se démocratisent actuellement à l’intérieur comme à l’extérieur. Opter pour un mur végétal est donc une solution très intelligente. De plus, il est idéel pour embellir une façade ou crée un décor verdoyant. Il existe pour cela plusieurs façons de rendre végétal une surface verticale. On peut par exemple empiler des modules de culture, installer des panneaux intégrant un substrat organique ou utiliser un cadre mural…

Les vertus d’un mur végétal

mur vegetal

Le mur végétal a plusieurs atouts notamment pour apporter de la fraicheur et de la gaieté à un mini balcon, embellir une façade disgracieuse, une isolation phonique et thermique ou fleurir une terrasse sans encombrer le sol. Il est aussi économique et facile à réaliser soi-même. De plus, il permet d’obtenir un gain de place considérable et présente une décoration verdoyante non encombrante. Outre ces avantages, le mur végétal permet également de réguler le taux d’humidité, de développer la biodiversité et offre un assainissement de l’air comme sur la photo.

Conseils pratiques pour bien entretenir le mur

Comme il s’agit d’une installation végétale, il est conseillé de mettre en place un système d’hydratation goutte à goutte en circuit fermé pour faciliter l’entretien des plantes. Dans le cas où l’on choisit une structure grillagée, le mieux serait d’utiliser un métal galvanisé. Pour éviter l’apparition de moisissure à la surface des parois, il est fortement recommandé de créer un espace d’aération entre le substrat et le mur. À part cela, il faut également utiliser de la sphaigne comme substrat au lieu d’un mélange de terreau et de tourbe. Cette dernière retient mieux l’humidité et forme une motte moins friable. Dans le cas où l’on veut créer un mur végétal intérieur, il est mieux de prévoir une situation lumineuse tout en évitant le soleil direct.
Crédit photo : http://jardindetoulouse.unblog.fr/murs-vegetaux/

Les procédés à suivre pour la création du murmur jardin

Lors de la création d’un mur végétal, on a besoin d’un géotextile étanche et résistant, d’agrafes et d’une palette de bois. Pour commencer, il faut installer la palette à l’horizontale. Puis, fixer le géotextile sur la palette à l’aide d’agrafes pour créer des pochons qui serviront à recueillir la sphaigne. Il faut veiller à ne pas la fixer à plat pour permettre à la matière-feutre de l’aquanappe de répartir l’humidité lors de l’arrosage. Il reste ensuite à insérer les plantes. Cette image représente bien le concept.
Crédit photo : http://www.lejardinierdecorateur.com/p-20-mur-vegetal.html

Leave a Reply